La remontée du ballon

La remontée du ballon, autrement dit la pénétration vers le but adverse, s’effectue de façon réfléchie.

Il existe des relations entre l’utilisation des zones du terrain et l’accès au but.

La pénétration des défenses adverses s’intègre dans les stratégies offensives d’une équipe qui sont :

  • Le contournement de la défense
  • La pénétration dans l’axe de la défense en provoquant une faille à l’intérieur du dispositif défensif.

 

L’efficacité de chaque stratégie, est approximativement identique : 30% des buts sont marqués sur passes courtes, actions individuelles devant le but et 30% sont marqués sur des centres, des renversements , des passes longues.

 

1/ Comment accéder au but adverse ?

Pour accéder au but adverse, une équipe efficace amène le ballon en zone pré-offensive (zone tactique) derrière la deuxième ligne de défense par l’un des quatre couloirs longitudinaux, puis prépare son approche :

  • En jouant sur une première diagonale pour écarter la défense et revenir devant le but par une deuxième diagonale.
  • En recherchant la faille dans la défense adverse par : une-deux, 2 contre 1, une action individuelle, une passe entre deux.

Le choix entre ces deux options dépend de la profondeur de la première action et du type de la ligne de défense dépassée.

Un joueur recherchera la pénétration dans la défense adverse si :

  • Elle paraît plus friable, c'est-à-dire lorsque le nombre de défenseurs est faible, lorsque des espaces existent entre les lignes.
  • La défense fait du marquage individuel.
  • L’attaquant a déjà commencé une action individuelle.
  • Il y a possibilité d’atteindre ou de voir coopérer un partenaire parce qu’il se sent en sécurité.

Le contournement se prépare en déplaçant la défense par diagonales ou par renversement pour trouver un joueur libre.

 

2/ Comment choisir entre attaque placée et attaque rapide ?

Pour choisir entre ces deux types d’attaque le joueur qui récupère le ballon tient compte :

  • De la position du ballon (zone offensive ou défensive)
  • Des espaces jouables (nombre de défenseurs devant lui)
  • Du placement  et du déplacement de la défense (position des adversaires)
  • De la position, du nombre et de la situation des partenaires.

 

3/ Principe de l’attaque face à une défense renforcée

Pour attaquer une défense renforcée il est nécessaire de :

  • Libérer les espaces
  • Ne pas pousser les attaquants devant soi.

 

Libérer les espaces offensifs :

Les attaquants sont toujours en mouvement pour créer des espaces libres ( décrochage, appel en diagonale….)

Les milieux et défenseurs orientent le jeu et renseignent le partenaire qui est dos à la défense.

Les attaquants décrochent et les milieux prennent l’espace libre.

Après décrochage, l’attaquant peut :

  • Garder le ballon, pivoter et tirer
  • Faire une remise oblique pour un milieu
  • Faire une remise latérale
  • Faire une remise oblique longue.

 

4/ Pourquoi les milieux ne doivent pas pousser les attaquants ?

 

Si l’attaque bute sur une défense renforcée, les attaquants doivent sortir du mur adverse, décrocher, permuter, libérer les espaces et les couloirs.

Les milieux ou les défenseurs, en collant les attaquants, butent et collent au mur adverse dans l’espace jouable des défenseurs adverses en créant des espaces libres derrière eux qui peuvent profiter à l’adversaire.

Les milieux doivent donc rester sur leur ligne, obliger les attaquants à leur remettre le ballon pour, en piston, s’enfoncer dans la défense ou les espaces libres de manière rapide et de courte durée.

 

Commentaire

Nos observations des équipes de haut niveau nous ont montré que les équipes qui gagnent :

  • Utilisent toute la largeur du terrain et sont plus équilibrées dans leur placement
  • Font plus de trajets qui commencent dans les zones pré-offensives et pré-défensives
  • Récupèrent le ballon plus bas dans leur camp
  • Manifestent une meilleure maîtrise de la remontée du ballon en pénétrant dans le camp adverse par, au minimum, les deux couloirs.

 

Les équipes qui perdent :

  • Utilisent de préférence le contournement de la défense
  • Ont leurs couloirs de pénétration qui commencent dans les zones adverses.

 

Ce qui tient à montrer qu’elles manquent de maîtrise du ballon et basent plus leur tactique sur la recherche de l’erreur de l’adversaire dans son camp.

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 PONT L ABBE D ARNOUL 74 22 17 1 4 0 54 28 0 26
2 E.S.A.B 96 FC 62 22 12 4 6 0 49 38 0 11
3 ST J. ANGELY 60 22 11 5 6 0 50 24 0 26
4 ST GEORGES CT 59 22 10 7 5 0 35 22 0 13
5 PORT BARQUES 57 22 10 6 6 0 42 33 0 9
6 MARENNES US 55 22 9 6 7 0 26 20 0 6
7 F.C.B.E. 53 22 8 7 7 0 41 34 0 7
8 A.S.2.A 51 22 8 5 9 0 39 43 0 -4
9 ST JUST LUZAC 48 22 7 5 10 0 35 40 0 -5
10 TRIZAY CS 42 22 5 5 12 0 24 41 0 -17
11 DOEUIL MIGNON 38 22 4 5 13 0 18 53 0 -35
12 fontcouverte alfc 29 22 1 4 17 0 25 62 0 -37
Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 S.P.C.B. F.C. 77 22 17 4 1 0 71 20 0 51
2 BREUIL MAGNE FC 68 21 15 2 4 1 60 20 0 40
3 ST JUST LUZAC 62 22 13 2 7 0 46 30 0 16
4 LUSSANT 61 22 11 6 5 0 42 23 0 19
5 E.S.A.B 96 F.C 56 21 11 3 7 1 46 45 0 1
6 ST GEORGES OL 56 21 10 5 6 1 44 36 0 8
7 F.C. TONNACQUOIS 55 20 11 3 6 2 55 42 0 13
8 F.C. SEUDRE OCEAN 40 21 6 1 14 1 39 63 0 -24
9 TRIZAY 37 22 4 3 15 0 27 61 0 -34
10 BOURCEFRANC 37 22 5 1 16 0 25 66 0 -41
11 ST SULPICE R 31 21 2 4 15 1 20 60 0 -40
12 PORT BARQUES 44 19 7 4 8 3 33 42 0 -9